Drainage pour la douche de plain-pied et le local sanitaire

Que coûte une douche à l’italienne ?


Nombreux sont ceux qui confondent douche à l’italienne et douche avec tub dans laquelle vous devez entrer. Pourtant, il y a une différence. Vous parlerez d’une douche à l’italienne si le sol de la salle de bain se prolonge littéralement dans la douche et que l’eau s’échappe via une discrète gouttière. De nombreuses choses entrent en ligne de compte pour déterminer le prix d’une douche à l’italienne.

Pour faire simple, nous parlerons d’une douche à l’italienne carrelée de 90 cm sur 120 cm. Notre douche se compose de trois murs et d’une porte en verre. Les conduites d’alimentation et d’évacuation sont déjà installées. Alain Vermeeren de chez ACO nous aide à effectuer le calcul.

Déterminants du prix

1. Carrelages : ± 30 euro / m²

Vous pouvez recouvrir votre douche de différents matériaux. Il peut s’agir d’un plafonnage imperméable ou de panneaux tendance en différents matériaux, du plastique ou du verre. Mais, le plus souvent, ce sont des carrelages qui remportent les suffrages. 

Les carrelages existent dans un grand nombre de tailles : de la mosaïque à très grand. Pour notre douche – avec une surface d’environ 7,5 m² pour les murs et le sol – vous devez compter sur 30 euros du m². Attention : pour ce montant, vous aurez le choix parmi un certain nombre de carrelages standards. Si vous souhaitez un modèle plus spécial, une couleur inhabituelle ou un aspect particulier comme une structure bois ? Vous payerez alors plus cher. 

2. Caniveau de douche : entre 225 à 550 euros

Comptez, pour une évacuation de douche, entre 225 et 550 euros. Vous avez ici le choix entre différentes grilles en acier inoxydable de conceptions différentes. Vous préférez ne pas avoir de grille visible ? Vous pouvez encore ajouter une grille à carreler. L’évacuation pourra alors être intégrée discrètement dans le motif du carrelage. Les revêtements en verre offrent également une alternative. Vous avez le choix, mais assurez-vous simplement que l’évacuation en tant que telle soit en acier inoxydable. C’est non seulement hygiénique, mais aussi plus durable.

L’évacuation se fera avec ou sans bride d’entraînement. Il s’agit d’une bordure périphérique sur l’extérieur de la surface de douche. La membrane de rétention d’eau sous les carrelages peut y être facilement connectée. Vous réduisez ainsi grandement les problèmes d’humidité.

3. Porte en verre : à partir de 500 euros

 Vous devez compter sur un montant d’environ 500 euros pour une porte en verre. Pour la douche à l’italienne de notre exemple, nous avons prévu une porte en verre. Le plus souvent, les fournisseurs proposent des formats standards. Elles sont le plus souvent moins chères que les portes sur mesure. Tout aussi logique : plus la porte est grande, plus le prix sera élevé.

Le type de verre joue également un rôle. Il faut de toute façon un verre de sécurité, mais les choix sont ensuite nombreux. Vous avez ainsi des verres miroir ou des verres traités contre le calcaire. En outre, les portes vitrées peuvent être disponibles en différentes couleurs, mattes ou sablées. Plus c’est fou, plus c’est cher. Bien évidemment, vous pouvez également opter pour l’absence de porte, laissant l’entrée de votre douche ouverte.

4. Pommeau de douche : à partir de 200 euros

 Les douches de pluie gagnent en popularité, mais un pommeau de douche standard peut aussi être utilisé. En outre, vous avez des panneaux de douche qui permettent de pulvériser l’eau sur les côtés ou par-dessus. Et si vous optez pour un pommeau économique, vous épargnerez jusqu’à 13 litres d’eau par minute. Le matériel de douche se trouve dans différents matériaux tels que le chrome et l’acier inoxydable. Le choix sera, bien évidemment, fonction de votre budget.

En matière de robinet, vous avez le choix entre mitigeur et robinet à une ou deux têtes afin de déterminer la température de l’eau. Le plus simple est la douche thermostatique qui permet de régler avec précision la température désirée. Bien évidemment, cela a un prix. Pour un pommeau de douche standard, le prix débute à 200 euros. Cela peut rapidement grimper en fonction de vos choix.

Encore un conseil : si vous placez un pommeau de douche à ouvertures multiples, vous pouvez augmenter le débit. Vérifiez alors que l’évacuation pourra absorber ce débit, et ce, même si la plupart des évacuations offrent une grande capacité.

5. Matériaux de construction et placement : ± 2.000 euros

 Il y a bien sûr de nombreuses choses à prendre à considération lors de l’installation d’une douche à effet de pluie. Une chape doit être posée en respectant une certaine déclivité, la douche doit être rendue étanche et les carrelages doivent être collés et rejointoyés. L’ensemble du matériel reviendra environ à 475 euros.

Le dernier poste, mais sans doute le plus important, réside dans la main-d’œuvre. Le placement d’une douche à l’italienne prend environ cinq jours de huit heures. Vous payerez un homme de métier environ 40 euros de l’heure. Cela signifie que la main d’œuvre pour votre douche à l’italienne vous reviendra environ à 1.600 euros.

Au final

Lorsque nous effectuons la somme des différents postes, nous arrivons à un total de 3.500 euros pour une douche à l’italienne standard, hors TVA. Le prix grimpera logiquement en fonction des options choisies comme un carrelage spécial, du verre plus cher ou un pommeau de douche particulier.

Vous pouvez également choisir d’installer la douche vous-même et de faire de belles économies sur la main d’œuvre. Mais placer une douche à l’italienne n’est pas facile et demande une certaine préparation. Et même si d’aucuns placent des tutoriels vidéos sur le net, les fabricants recommandent le plus souvent de faire appel à un professionnel.

i.s.m. Livios Redactie – Jolijn Vandebeek

Questions

Questions

Ou acheter des produits ACO Douche?